Techniques

Cheminées de Feux Ouverts

Le placement de ces cheminées maçonnées relève d'un artisan spécialisé dans ce domaine. Elles sont à l'abandon à ce jour, vu le coup énergétique (consommation-rendement 15%), la déperdition de la clé de cheminée même à l'arrêt (± 5 kws à l'arrêt), celle-ci relevant de l'incapacité à rendre cette clé totalement étanche, ils entraînent aussi des « courants d'air froid » mal supporté dans une habitation.

L'évolution des feux ouverts depuis une vingtaine d'année est arrivée grâce aux foyers fermés, au départ en construisant simplement une caisse métallique double ou étaient prévus des ouvertures pour canaliser l'air chaud et retirer un substantiel gain de rendement ( passe à 35-40%), la fermeture de celui-ci étant assurée par une fenêtre à guillotine , les derniers modèles sortis étant très fortement revus en rentabilité sont arrivés à une moyenne se situant entre 75 et 85% de rendement.

Nous retrouvons ces performances dans les plus grandes marques telle que Mcz Forma, M-Design, Barbas, Stuv, Bodart et Gonay, Dru, etc. Le conduit de ces appareils étant pour les plus petits en 200mm, il est nécessaire de prévoir également un apport d'air extérieur pour éviter toute dépression dans la maison, les hottes de cuisine rentrant en ligne de compte, donc ne pas laisser le foyer ouvert au moment où votre hotte fonctionne et veiller à ce que la prise d'air extérieur soie ouverte.

Si vous désirez néanmoins construire un feu ouvert en maçonnerie, nous pouvons vous fournir les règles de base pour cette construction.